Ytre Vinje _ Chez Jenny et Ole

24 01 2008

Bien l’bonjour

Voici une semaine que je suis dans la ferme de Jenny et Ole Endresen

Ytre Vinje _ du 15 au 24 janvier

Jenny est une américaine de New York. La quarantaine, elle est en Norvège depuis une quinzaine d’année. C’est la troisième ferme norvégienne dans laquelle elle habite. Les deux premières, avec son premier mari et leurs 3 enfants (aujourd’hui en France).

Depuis 5 ans, elle est mariée avec Ole, un norvégien à la cinquentaine deux fois ingénieur (mécanique et produits pétroliers) et aux multiples casquettes (musicien, menuisier…). Il est le père de Ole-Martin, âgé de 20 ans qui fait des études de mécanique et vit avec eux. Ils ont ensemble un fils de 2 ans, Gustave.

Ils ont acheté cette petite ferme de Lygra il y a un peu plus de 4 ans. Sur une surface de 2,5 ha (1 ha de fauche), ils possèdent une maison d’habitation, deux grange et une étable dans laquelle vivent 25 brebis, 1 vache laitière (jersey), 3 chèvres laitières et 1 cheval de travail (Fyord). Un grand jardin leur procure une bonne parie de la nourriture en été principalement. Il n’y a pas d’eau courante ni électricité et les deux poêle servent au chauffage et à la cuisine.

La vie ici est assez tranquille comme on peu l’imaginer en période hivernale. Les journées sont bien entendu rythmées par les soins aux animaux 3 fois par jour. Vous imaginez bien le degré d’optimisation d’une telle ferme. Ça me prend donc 1h30 a chaque fois… C’est que l’été dernier n’ayant pas été très propice pour le séchage du foin, ils ont achetés des boules d’enrubanné… qu’il me faut découper à la hache pour chaque repas ! Le soir, je traie la vache qui nous procure le lait et la crème (on ne fait pas de beurre en ce moment, le lait n’étant plus suffisamment gras). Les 3 chèvres ne sont pas traitent en ce moment. Le reste de la journée, je le passe à fendre du bois et surtout à faire de la pelle à neige. Je me suis d’ailleurs découvert une rélle passion pour cette activité. Je dois ainsi dégager les passages régulièrement bloqués par les fréquentes chutes de neige (en provenance du ciel ou des toits), délester les toits ou faire des passage portants pour pouvoir utiliser le cheval (réapprovisionnement en bois ou en foin). Bref, je m’amuse comme un p’tit fou toute la journée a batifoler dans 1,50 à 2m de neige.

Le style de vie évidemment bien particulier. Pas de salle de bain, les toilettes sêches dans l’étable (ca gele les fesses par -15…), éclairage à la bougie… mais j’ai ma chambre et la vie est simple. C’est l’essentiel !

Les repas sont peut-être les seuls points difficile d’adaptation. Depuis une semaine j’ai du manger trois fois un repas chaud. Le reste du temps c’est pique nique : pain (beaucoup de pain), beurre (beaucoup de beurre), fromage et différentes préparations maison ou le plus souvent achetées (poisson, chutney…). Cette manière de manger semble assez courante depuis que j’ai quitté la France, mais là, je crois que c’est le plus fort !

Jenny et Ole ont tous les deux une activité secondaire. Jenny suit des cours (magister)dans une petite université locale à 30 km de leur ferme, spécialisée dans les anciennes traditions : folk (danses et musiques) et différents travaux manuels (tissage, broderie…). Il délivrent même un Master en 5 ans ! C’est depuis cette école que j’écrit et que je recharge ma batterie d’appareil photo. Nous somme venu mardi pour un concert de folk, j’y suis retourné hier pour un cours de danse et je reparts aujourd’hui après avoir dormis chez une collègue de promo de Jenny, les bus n’étant pas très fréquents… C’est également ici que j’ai eu ma première douche et que l’on fait la lessive. Jenny suit ses cours à la carte (en gros 2 jours par semaine), puisqu’elle doit s’occuper de Gustave lorsque Ole n’est pas là. Ole, lui, a trouvé depuis peu un poste dans une école où il enseigne l’art plastique et la musique. Il n’est pas présent à la ferme trois jours par semaine. C’est bien entendu leur seul source de revenu.

Il neige très souvent (comme aujourd’hui d’ailleurs), mais en une semaine on a eu de très belles journées, pas ensoleillées pour nous mais ca devrait arriver d’ici la fin de la semaine. Après dix semaines d’abscence ce va faire du bien. J’ai eu l’occasion d’aller me promener un peu en raquette le long de la rivière dans le fond de vallée. Ca été ma première rencontre avec des Elans… sacrées grosses bêtes ! Quant aux paysages…

Pelle à neige sur le parking Pelle à neige devant l'étable Whiny (le chien) et Hesten (le cheval), s'adonnant à leur jeu favorit Quelques minutes avant le concert de folk à l'école de Rauland Gustave Jenny   Petit coin de repos Pic trdactyle L'université de Rauland (elle surplombe un immense lac bordé par une belle montagne) Cours de folk Depuis chez Jenny, la colègue de promo de Jenny


Actions

Informations



8 réponses à “Ytre Vinje _ Chez Jenny et Ole”

  1. 25 01 2008
    Geneviève THOMAS (13:30:18) :

    Quel voyage !!!
    Mais tu es arrivé à bon port
    Je vais transmettre à Mémé tes nouveaux commentaires, elle te suit de loin
    Gros bisous et à bientôt à lire tes prochaines aventures

  2. 26 01 2008
    Titoune (15:30:34) :

    Salut Sylvain
    Ca faisait un moment que je n’étais pas venue sur ton site, mais que d’aventure !!!
    Le paysage n’est pas le même que chez nous, bien que nous ayons des chèvres et vaches en commun.
    Chez nous il y a du nouveau car les chèvres ont fait des cabris. Il y en a 48 à ce jour et autant à venir. Je m’occupe les matinées et soirées à leurs faire boire au seaux collecteurs ! Mais ils ne sont pas très patients et ne comprennent pas trop ce qu’on leurs demande.
    A bientôt pour la suite de l’aventure
    Stéphanie et François

  3. 27 01 2008
    José et Annie (20:07:20) :

    Salut Jazz,
    Nous n’avons pas de neige et c’est tant mieux car nous ne nous sentons pas autant de courage que toi pour affronter les rigeurs de cet hiver.
    D’autre part évite les excès de boisons car sortir le matériel par des températures plus que négatives ce doit être difficile.
    Tu dis avoir vu un élan, une photo s’impose, c’est comme la coryphène.
    Le soupçon persiste si les preuves n’existent pas.

    Nous sommes contents de voir que le périple se passe bien et que la vie au quotidien te réserve des bonnes surprises.
    Nous pensons fort à toi et on t’embrasse (tchoose).

  4. 6 02 2008
    Les Auvergnats (15:31:38) :

    Salut Sylvain,

    Le grand air, les grands espaces, la simplicité de la vie quotidienne, tout cela doit beaucoup te plaire. En tout les cas, tu ne sembles pas bien malheureux malgré quelques petites difficultés d’adaptation à la nourriture. Chez nous, pas de neige malheureusement donc pas de balade en raquettes.. Xavier envisage de suivre le même parcours scolaire que toi. Alors à ton retour, prévoit une séance questions d’ado… Mais pour le moment, prends en pleins les yeux et profites en. On pense bien à toi. BIZ

  5. 12 02 2008
    José et Annie (09:19:00) :

    Bonjour Sylvain
    Nous te souhaitons un tres joyeux anniversaire pour tes 25 printemps avec encore de tres belles aventures dans ton grand froid.
    A Mionnay on sent déja le printemps, et on est mieux dans notre tête .
    Sois tres heureux, et profite bien de ta journée de demain….
    @+grosses bises Annie et José

  6. 13 02 2008
    Les Reissier (20:16:36) :

    Hello

    Très joyeux anniversaire ! ! ! ! (imagine nous tous les 4 en train de chanter pour toi ……)

    Bizzous

  7. 13 02 2008
    Mélanie et Mickaël (21:08:11) :

    Joyeux anniversaire petit cousin !!!

    Il semble que tout se passe bien dans ton aventure nordique. En tout cas, c’est sympa de pouvoir te suivre et imaginer ce que tu es en train de vivre.
    Mais quand même, moi qui me plaignais de me geler les mains à gratter les vitres de la voiture le matin, je crois que je vais relativiser… (mais quand même ça fait froid aux mains de gratter les vitres).

    Bref, profite et continue de nous écrire.
    Bisous et encore bon anniversaire !

  8. 13 02 2008
    CARMONA MATT (21:12:40) :

    COUCOU SYLVAIN, un petit mot pour te souhaiter un très bon anniversaire pour tes 25 ans. Nous te suivons dans ton périple, on éspère que tout se passe bien pour toi. Je me rappelle de l’époque ou nous construisions des igloos juste avec 10 cm de neige , » quel exploit », et d’après les photos il y aurait matière a construire un immense igloo. a bientot; grosses bises. MATT ET SOPHIE

Laisser un commentaire




blunt |
Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bailleulalondres
| luluaucostarica
| Marina Baie des Anges